Réfléchir pour aider les jeunes à s’en sortir

Accueil / Enfance et internet / Réfléchir pour aider les jeunes à s’en sortir
Réfléchir pour aider les jeunes à s'en sortir

Article publié le 6 avril 2017  Mot(s) clé :   Enregistrer au format PDF   Version PDF

L’émission France Info Junior traitait, mardi 4 avril 2017, du bien-être et du mal-être des ados. « Si j’étais président, que feriez-vous ? ». Parmi plusieurs thèmes, ceux du harcèlement, de l’accès à Internet, du téléphone en classe sont abordés par les jeunes eux-mêmes.

L’émission France Info Junior traitait, mardi 4 avril 2017, du bien-être et du mal-être des ados. « Si j’étais président, que feriez-vous ? » Plusieurs ados donnent des solutions pour améliorer leur quotidien, et le journaliste Julien Moch (JM) interviewe Catherine Dolto, (CD) pédiatre, auteur du livre Harcelés, harceleurs.

L’émission est très intéressante dans son intégralité. Nous ne retranscrivons ici que ce qui touche à Internet, mais nous vous encourageons à l‘écouter.

Deux enfants proposent des mesures de restriction d’Internet ou de contrôle de certains sites pour lutter contre le harcèlement, car « le harcèlement c’est grave, et ça peut aller jusqu’au suicide »

CD : Il y a des enfants qui sont tellement frappés qu’ils vont rater deux ou trois années scolaires, qui sont indispensables pour leur avenir ; Donc c’est grave. C’est comme si avec ces moyens modernes, Internet, on avait donné un mégaphone à ce qu’il y a de moche chez l’être humain.

JM : Qu’est-ce qui est du ressort de l’institution, des parents dans la lutte contre le harcèlement ?
CD : Des parents, toujours parler. Ce qui est stupéfiant dans les cas dramatiques, c’est qu’on voit des enfants qui pendant des mois ont souffert, et la famille n’a rien vu.

Maxime : « Moi je pense, déjà, que les téléphones, c’est pas très bien avant d’avoir 15 ans »
Et même en classe, c’est pas très bien.

CD : Il a tout à fait raison, Maxime. C’est pas anodin du tout parce que quand la vie est dure, les mondes parallèles sont très tentants. Je crois que les parents doivent être très vigilants, et je pense que dans les classes, on devrait pas pouvoir aller avec son téléphone !

JM : En même temps, interdire, est-ce que c’est la solution ?
CD : C’est restreindre, en tout cas, c’est d’abord pas d’écran tout seul avant 3 ans, alors là, définitif, et après, beaucoup accompagner les enfants là-dedans. C’est des outils qui sont extraordinaires en même temps, mais les humains c’est ça : ils inventent des trucs, il les diffusent, et après, bien après, ils font une réflexion éthique dessus.
Alors maintenant, il faut se dire : ce sont des drogues douces, en vente libre, et pour les périodes où les enfants sont vulnérables, c’est très dangereux.
Nous, la communauté des adultes, nous avons à réfléchir pour savoir comment on va aider les jeunes à s’en servir bien, et pas que ça devienne un outil de fuite de la réalité dans laquelle il faut qu’il reste.

Le podcast est disponible ici : Franceinfo junior. Comment améliorer le bien-être des enfants et des ados ?

commentaire forumUn commentaire ? Laissez-nous un message

Ce forum est modéré a priori. Il se veut un lieu de discussion et d'échange constructif.

Répondre à cet article