Des sites disparus

Accueil / Articles / Des sites disparus
Des sites disparus

Article publié le 12 mai 2017  Mot(s) clé :   Site  Enregistrer au format PDF   Version PDF

J’ai réalisé plusieurs sites qui, pour une raison ou pour une autre, n’existent plus. Comme je fais un lien vers ces sites depuis ma page Réalisation, je regroupe ces sites dans un article qui leur est consacré, pour éviter d’arriver sur un lien mort.

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles un site n’existe plus : il n’est plus utile et le propriétaire ne le renouvelle pas, le propriétaire cesse son activité, le propriétaire change de prestataire...

Je n’ai aucune raison pour autant de ne pas montrer le travail réalisé. mais comme ces sites n’existent pus, je ne souhaite pas non plus que l’internaute arrive sur un lien mort. Voici donc dans un article tous les sites internet que j’ai réalisés et qui ne sont plus en ligne, ou qu ne sont plus gérés par moi.

Les sites sont classés des plus anciens aux plus récents

POP

Premier site réalisé en collaboration avec un graphiste, pour le compte de la société Partenaire Opérationnel Packaging, une entreprise d’emballage et de cartonnages. Nous pensons que le gérant a pris sa retraite

Cantate Magazine

Premier magazine d’informations diverses et de culture générale réalisé par Jean Baptiste Noé. Depuis, il nous a confié son propre site, et avait transféré le magazine a un ami. Cette personne, après quelques mois, a laissé tombé la publication et le nom de domaine.

Les Editions Blanche de Peuterey

Première version de mon site de vente de livres électroniques. Le projet avait été réalisé sous Joomla+Virtuemart, et comme je l’ai expliqué dans cet article, j’ai évolué par la suite pour un site sous Thélia. (e-commerce : quel CMS chosir ?)

Centre Culturel garnelles

Première version sous Spip du site du Centre Culturel Garnelles, hébergé sous garnelles.net. L’association abandonne le "site fait maison" et nous en confie la conception et la gestion technique. L’occasion de mettre en place un système de gestion. Le site disparait pour un graphisme plus contemporain et change de nom de domaine pour devenir garnelles.fr

L’histoire fabriquée

Nous rendons service à ce client qui voulait un site installé très rapidement, et nous lui mettons en place un blog sous Wordpress. L’ensemble fonctionne.
Quelques années plus tard, alors qu’il fallait encore intervenir rapidement et que nous n’étions pas disponible, le client a changé de prestataire.

Les maîtres du Mystère

Un ami voulait un site à petit prix pour présenter un livre qu’il venait d’écrire. Le blog sous Wordpress était une solution simple. Depuis, il est reparti à Haïti, son pays d’origine, et a fondé sa maison d’édition.

Je veux un avenir

Un groupe de parents voulait collecter des fonds pour aider deux écoles. "Je veux un avenir" était à la fois un site d’information sur l’éducation, et une source de collecte de fonds. Malheureusement, l’entreprise de communication qui pilotait ce projet a fait faillite, et le projet avec.

Opération Village d’enfants

Une association organise tous les ans un séjour humanitaire en Lettonie pour aider un orphelinat. Le site présentait le projet et donnait toutes les informations nécessaires. Après deux ans, les promoteurs du séjour ont pensé qu’il suffisait de faire la promotion de cette activité depuis plusieurs sites de clubs de jeunes.

Construire au Naturel

Nous avons travaillé pendant un an pour cette entreprise grenobloise, et pour diverses raisons, nous n’avons pas souhaité poursuivre notre collaboration. Le site était géré par cs-cart (ce qui n’est pas une mince affaire)

Le blog de Construire au naturel

Nous avons mis en place un blog d’entreprise, qui permettait de communiquer facilement sur les produits vendus, et de rester en contact avec les clients. (qui plus est sur un sujet porteur, les produits de constructions naturels). Le blog doit être toujours en ligne, mais n’est pas mis à jour.

Les anciens de hautefeuille

C’est un peu le risque de travailler avec les associations : arrive un jeune dans le conseil d’administration, et il veut tout refaire, en particulier le site, et bien sûr il veut s’en charger. Nous avons été remercié assez rapidement...

Ces articles peuvent vous intéresser