Blanche de Peuterey.com, création web à Grenoble

L’internet au service de la Communauté

Site en pleine refonte. J'utilise les squelettes de base de Spip le temps de produire quelque chose de mieux

Accueil > Articles > Un calendrier de l’Avent, une bonne idée pour votre boutique ?

Un calendrier de l’Avent, une bonne idée pour votre boutique ?

vendredi 6 janvier 2017, par Eric Le Meur

Depuis plusieurs années, je voulais proposer à mes clients un calendrier de l’Avent. J’y suis arrivé cette année, et après 24 jours de communication quotidienne, je ne suis pas sûr que le jeu en vaille la chandelle.

L’objectif du calendrier de l’Avent

Maintenir le contact, créer du lien avec ses clients. Proposer quelque chose d’exceptionnel. Profiter de l’occasion pour montrer ses compétences techniques… Voilà plusieurs raisons qui m’ont poussé à proposer en décembre 2016 un calendrier de l’Avent à tous ceux qui pourraient être intéressés.

La mise en place

J’ai expliqué le principe de mon calendrier dans un autre article : Un calendrier de l’Avent. Je n’ai pas utilisé de système de gestion, et à la réflexion, il aurait peut-être été plus facile d’en mettre un en place.

J’ai donc composé les 24 « portes », ce qui n’est pas un mince travail :

-  Trouver les idées qui puissent intéresser votre public
-  Composer les pages
-  Mettre en ligne et mettre en place quelques liens pour le référencement
-  Mettre l’info sur les réseaux sociaux.

Composer un savant mélange entre du texte, des vidéos, de la musique, des images… avec une thématique bien précise : Noël, ou des valeurs qui se rapprochent des Noëls traditionnels : les contes de Noël, la famille, des vidéos « édifiantes ». J’ai réussi – mais ce fut compliqué – à trouver 24 thématiques.

Profiter également de quelques articles pour faire découvrir mes produits : essentiellement, dans mon cas, quelques liens vers des livres dont vous publiez un extrait

Et faire des cadeaux, des choses originales, que l’on ne trouve pas ailleurs, même pas sur ma boutique. À cette occasion, j’ai proposé deux ebooks inédits.

La communication quotidienne

Et bien sûr, la communication ne s’arrête pas au lancement du calendrier, le 1er décembre. (Les puristes me diront qu’il ne s’agit pas d’un vrai calendrier de l’Avent, car l’Avent ne commence pas le 1er décembre. Mais bon…)
Tous les jours, j’ai composé une image que j’ai publiée sur la page Facebook de ma boutique, et que j’ai relayée sur ma page personnelle.

Les images étaient toutes avec le même style graphique, rapidement composées grâce à Canva (Voir le portfolio)

Travail non négligeable, qui demande de ne pas oublier un jour, même le dimanche ou les jours où vous êtes en voyage pour d’autres affaires professionnelles.

Le « retour sur investissement »

Si j’en juge aux ventes générées pendant cette période sur mon site, il est assez faible (j’ai d’autres lieu de vente pour mes ebooks, heureusement)
Si je compare le temps investi et les ventes générées, il est encore plus faible.
Si je considère ce message reçu sur mon site, je suis presque consolé :

Oui, merci pour ce calendrier de l’Avent si original, si bien fait et si plein de charme. Je suis allée le consulter de temps à autre mais j’espère que beaucoup le regardent avec assiduité, en particulier les parents pour leurs enfants.

Et enfin, pour que vous ne vous y mépreniez pas, voici la courbe des visites de générée par Google Analytics. Vous verrez que je ne mens pas…

Donc, je ne suis pas sûr de recommencer l’année prochaine !

Portfolio